INFRASTRUCTURE

Découvrez le fonctionnement du circuit!

LES RAILS

Le circuit du Swiss Vapeur Parc permet de rouler avec des trains à deux écartements différents:
5 pouces (127 mm)
7 pouces 1/4 (184 mm)

Les essieux permettent le roulement des trains sur les rails. Ils sont composés d’un axe (1), permettant de tenir les deux roues de manière solidaire, d’un bandage (2), zone où l’essieu est en contact avec le rail et d’un boudin (3), guide permettant de maintenir l’essieu sur le rail. 

L’AIGUILLAGE

Les aiguillages permettent aux trains de changer de direction. Ils sont tous construits « sur mesure » par notre mécanicien.
Étape 1: le train, guidé par les boudins de ses essieux, ira tout droit en roulant sur les rails représentés en vert.
Étape 2: le train tournera à gauche en empruntant le chemin représenté en vert. 
Les lames sont actionnées par de l’air comprimé et un vérin. Les aiguillages doivent régulièrement être nettoyés, huilés, graissés et entretenus afin d’assurer un bon fonctionnement de l’ensemble. 

INSTALLATIONS DE SÉCURITÉ

Il existe une multitude de signaux régulant le trafic ferroviaire. La signalisation représentée au Swiss Vapeur Parc est calquée sur la signalisation réelle et est totalement fonctionnelle. Elle permet de réguler le trafic et d’indiquer la position des aiguillages. 

On appelle « images des signaux » la position et la couleur des lumières allumées sur un signal. Toutes les images sont à connaître pour rouler sur le circuit. Elles donnent en temps réel aux conducteurs les informations nécessaires concernant la vitesse, la direction et l’occupation de la voie.

DOMINO INTEGRA

Il existe deux moyens de contrôler les trains de manière manuelle sur notre réseau ; L’ordinateur d’un poste directeur (sorte de tour de contrôle donnant l’accès à tout le circuit en un seul clic) et les Domino Integra, datant des années 60, pupitres de commande représentant en général les gare. Sur l’animation ci-dessus, on peut observer les différentes étapes du passage d’un train en gare de Leysin. Les pointillés blancs représentent une section réservée et bloquée pour un train en approche. En rouge, la section est occupée par le train. Les deux petits traits blancs clignotants permettent de connaitre la position de l’aiguillage, bien qu’il ne soit pas plaqué à l’air comprimé. Une fois le parcours enregistré, le trait cesse de clignoter. Le signal passe au vert et le train peut entrer en gare. 

X